Cette nouvelle convention va remettre en cause les droits de plus de 250 000 salariés, une situation qui va à l'encontre de toutes les avancées sociales de ces 60 dernières années.

cfe

Même si les changements de la convention CCN51 semblent partiels, en réalité, ses retombées sont dévastatrices.

Remise en cause des jours fériés, des promotions, des avantages liés à l'ancienneté et des indemnités en cas de rupture du contrat de travail. Tous les salariés du secteur hospitalier se retrouveront dans une situation de régression sociale, soit un retour au Code du Travail, si la nouvelle convention CCN51 était mise en application.

Pour éviter cette dégradation, organisations salariales et employeurs se sont mobilisés mais sans succès. La CFE-CGC a tenté maintes fois, depuis plus d'un an, de trouver un compromis avec la FEHAP mais les réunions de négociations ont été en vain.

La CFE-CGC est la Fédération Française de la Santé, de la Médecine et de l'ActionSociale qui rassemble tous les professionnels de la santé, de la médecine, du social et du médico-social. Les divers syndicats qui composent la Fédération regroupent les adhérents selon leur profession, leur catégorie, ou leur secteur d'activité.

Aujourd'hui, la CFE-CGC souhaite poursuivre les tentatives de négociations afin de maintenir l’actuelle convention collective au-delà de l’échéance prévue au 1er décembre 2012. Le temps manque gravement !

Pour avoir des informations en temps réel consultez la page Facebook dédiée à la saga de "L'effroyable destin de la CNN51": https://www.facebook.com/denonciation51

Article sponsorisé