Tirelire-cochon avec pansement adhésif

Complémentaire santé : les deux formulations de garanties

Il est en effet possible de trouver des garanties de remboursement de frais médicaux exprimées en pourcentage et en euros.

Garanties en pourcentage : la garantie est exprimée en pourcentage de la base de remboursement de la prestation médicale, incluant ou excluant la part de remboursement obligatoire de l’Assurance Maladie.

  1. Un remboursement de 150 % de la base de remboursement (Assurance Maladie obligatoire incluse) signifie que le remboursement total (part de l’Assurance Maladie + part de la complémentaire) pourra aller jusqu’à 150% du tarif de base.

  2. Un remboursement de 150 % de la base de remboursement (Assurance Maladie obligatoire exclue) signifie que le remboursement de la complémentaire pourra atteindre 150% de la somme servant de base, en plus du remboursement de l’Assurance Maladie.

Exemple : vous effectuez une dépense de santé de 130€, prise en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 70%, avec une base de remboursement de 80€.

  • Avec une couverture de 150 % de la base de remboursement (Assurance Maladie obligatoire incluse) vous serez remboursé de 56€ par l’Assurance Maladie (70% de 80€), et de 64€ par votre complémentaire santé (24€ de ticket modérateur, c’est à dire 30% de 80€ + le dépassement à hauteur de 50% de 80€). 10€ restent à votre charge.

  • Avec une couverture de 150 % de la base de remboursement (Assurance Maladie obligatoire exclue) vous serez remboursé de 55€ par l’Assurance Maladie (70% de 80€), et de 74€ par votre complémentaire santé (150% de 80€ est égal à 120€, mais puisque l’Assurance Maladie couvre déjà 55€ des 130€ du total, la complémentaire rembourse le solde, 130-55-1€ de participation forfaitaire). Vous n’avez pas de dépense restant à votre charge, seul 1€ de participation forfaitaire.

Garanties en euros : la garantie est chiffrée en euros, montant correspondant au remboursement maximal pour une prestation de santé donnée, en fonction de la dépense réelle.

Exemple : vous effectuez une dépense de santé de 400€, prise en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 70%, avec une base de remboursement de 100€. L’Assurance Maladie vous remboursera 70€. Cette dépense est couverte à la hauteur de 250 € par votre complémentaire santé. 80€ restent donc à votre charge.

En euros ou en pourcentage, les garanties proposées ne peuvent jamais dépasser vos dépenses réelles. Pour connaître la formule qui vous est la plus adaptée, il convient de bien étudier vos besoins médicaux, vos habitudes de consommation de soins, sans oublier votre âge et la composition de votre foyer.